Belle double-escale malgré la pluie

Publié le par Ships Cherbourg

DSCN8004.JPG

Les Empress et Queen Victoria en milieu de journée

 

Près de 3000 passagers en ville, dont 2000 annoncés samedi matin. Le défi était de taille pour l'office du tourisme, qui aura réussi de faire de cette double-escale impromptue un succès. Toute la journée, mais en particulier ce matin, vous avez pu croiser les bus et caléches qui faisaient la navette entre le quai Alexandre III et les deux navires. Si le Queen Victoria n'a pas pu profiter de la qualité d'accueil habituelle, à cause de sa situation en pleine zone restreinte transmanche, l'Empress a découvert un terminal croisières historique, animé, et digne d'un navire européen à taille humaine. Du côté des passagers, les greeters, au nombre de 5, ont suppléé à l'accueil du Queen Victoria en ville, et aiguillé les touristes à travers la ville.

 

DSCN7787.JPG

Les deux paquebots vus du Quai de Normandie

 

Aussi bien par la forme que par la clientèle à bord, il s'agissait pourtant de deux navires très différents. Le Queen Victoria est un habitué du port : c'est aujourd'hui sa sixième escale à Cherbourg. A bord, ses passagers, en très grande majorité britannique, terminaient un tour de trois nuits en Manche centrale ; ils débarqueront demain à Southampton. Ils furent nombreux à descendre en ville - déjà visitée au paravant pour plusieurs groupes - y compris dans l'après-midi ; les excursionnistes demerant rares, compte tenu du délai d'annonce de l'escale. L'Empress, quant à lui, est un navire s'adressant à une clientèle espagnole, qui marquait la première escale de Pullmantur dans le Nord-Cotentin. Ses 1200 passagers sont descendus en ville pour la plupart ce matin, même si les caléches ont promené plusieurs d'entre eux jusqu'en milieu d'après-midi.

 

DSCN7973.JPG

Le restaurant principal de l'Empress

 

Comme il se doit, une cérémonie prit place à bord de l'Empress à l'occasion de cette escale inaugurale, l'occasion pour une assemblée d'officiels de découvrir le bord du navire. Pour les deux escales, l'enjeu est de taille : il s'agit à la fois de fidéliser un nouvel arrivant, qui pour le moment demeure enthousiaste de cette première expérience, et, de réattirer à Cherbourg la mythique Cunard, qui constate avec ce passage à l'improviste la qualité et la rapidité de la mise en place de l'accueil. Avec à la clés plusieurs escales...

 

DSCN8094.JPG

L'Empress appareillant en début de soirée

 

Arrivés entre 6h30 et 7h, les deux paquebots partirent en début de soirée (Empress à 19h et Queen Victoria à 21h30, suite à un bus d'excursion pris dans un embouteillage) vers l'Angleterre. Le Quai de France a retrouvé son calme jusqu'à demain : ce sera alors au tour du Thomson Spirit de retrouver un port qu'il n'a à ce jour fréquenté qu'une fois. Pour le moment, il est annoncé aux alentours de 8h30, pour un appareillage prévu à 18h. 1300 passagers sont à bord, en majorité britannique.

 

Sur Ships in Cherbourg, vous pourrez retrouver à partir de ce week-end les images de l'arrivée et du départ des deux navires. Un reportage à bord de l'Empress sera publié dans les prochaines semaines.

Publié dans Les paquebots

Commenter cet article

moimoi 09/05/2012 12:06


bonjour


 


beau point de vue depuis le Roule, il ne m'anquait qu'un rayon de soleil qui aurait pu s'inviter comme le Queen, dommage!