Bilan 2012 : une saison riche et prometteuse

Publié le par Ships Cherbourg

Costa Romantica, Cherbourg 8 septembre 2012

Le Costa Neoromantica en Grande Rade, septembre 2012

 

La saison 2012 s'est terminée lundi dernier avec l'escale du Boudicca, qui embarquait le 35 225 ème (estimation) passager de l'année. Avec 29 escales, le Club Croisières peut se féciliter de flirter pour la troisième année consécutive avec l'objectif des trente touchers annuels visés lors de la mise en service du terminal. Dix-sept compagnies ont fréquenté le port cette année, offrant pour les amateurs un très large panel de navires. Du National Geographic Explorer (150 passagers) à l'Azura (3500), les paquebots se sont succédé sans se ressembler. 

 

Parmi la trentaine d'escales, près d'un tiers étaient imprévues. Les coups de vent à répétition sévissant à Guernesey en mai et juin ont attiré de nombreux navires vers Cherbourg ; c'est ainsi que les britanniques P&O et Cunard ont chacun effectué deux escales impromptues. Ce type de passages est à chaque fois un défi pour le club Croisières, qui doit organiser les excursions, trouver des exposants et dénicher des navettes souvent 24h à l'avance ; cependant il montre à chaque fois que Cherbourg est apte à proposer un accueil de haute qualité... sur commande.

 

Azura, Cherbourg 15 juin 2012

L'Azura appareille de Cherbourg, juin 2012

 

Cette année, cinq navires venaient pour la première fois, en plus de l'Astor, qui était passé sous des couleurs différentes depuis sa dernière escale (qui remonte à 1994). Trois compagnies venaient pour la première fois : Pullmantur, filiale espagnole de RCCL ; Voyages of Discovery, petit armateur britannique, et Transocean, compagnie allemande historique. Voyages of Discovery sera d'ailleurs de nouveau de passage l'année prochaine, avec le Voyager, nouveau navire.

 

Du côté de l'accueil, le Club Croisières maintient son offre en ayant corrigé les quelques défauts constatés l'an passé. Les navettes entre le centre-ville et le terminal sont plus nombreuses, et à faible prix. Suite aux nouveaux aménagements autour du Mont St Michel, qui compliquent l'accès à la Merveille, les excursions se sont diversifiées, pour la plupart recentrées sur le Nord Cotentin. De plus en plus de passagers choisissent de partir à la découverte du Val de Saire, des saveurs locales ou même des jardins de Cherbourg. Les greeters gardent quant à eux leur organisation, qui fait ses preuves depuis maintenant deux ans et demi.

 

2012 09 06 Deutschland

Le Deutschland au Quai de France, pour l'une des plus belles escales de l'année

 

L'année 2013 s'annonce sensiblement plus calme que les deux passées, avec dix-huit escales au compteur et environ 23 000 passagers attendus. six navires viendront pour la première fois : pour la plupart, il s'agit d'unités récentes qui naviguaient jusqu'alors dans d'autres zones géographiques. Il faut noter le retour de WindStar, qui proposera deux escales du WindSurf, unité sensiblement plus grande que le Windspirit que l'on avait vu en 2011. Aucune tête de ligne n'est annoncée pour le moment, mais il est possible que MSC profite des escales pendant les croisières transatlantiques pour embarquer plusieurs dizaines de passagers francophones. La première escale est annoncée pour le 31 mars, avec le Marco Polo.

Publié dans Les paquebots

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cotentin-webradio 24/12/2012 11:39


Hello


Superbe photo ! Dommage que les escales sont comme nos revenus...en baisses !


Bon noel dans notre belle region !