La croisière Made in France s'élance

Publié le par Ships Cherbourg

MY-Serenity2.jpg

Vue en profil du futur Serenity - crédits Serenity cruises

 

Comme l'annonçait il y a quelques jours Mer et Marine, le projet de Serenity Cruises devrait bientôt être bouclé. Après l'abandon de l'Agean Glory, pour des causes administratives (classification du navire), l'achat du petit paquebot allemand doit se concrétiser en septembre. Il sera refondu cet hiver à St Nazaire, et naviguera théoriquement dès l'été prochain.

 

Spa, restaurant typique des paquebots, théâtre, piscine... Le Serenity I mis en place par Kévin Izorce et sa société n'aura rien à envier aux navires de luxe. Il proposera des croisiéres à la journée au départ de St Nazaire et Nantes, ou des itinéraires de cabotages, par exemple jusqu'à Bordeaux. Ne possèdant pas de cabine passagers, il passera chaque nuit dans un port, tandis que les croisiéristes descendront dans un hôtel.

 

Serenity-Plan.jpg

Le Serenity et son deckplan - crédits Serenity cruises

 

Retrouvez un reportage sur Serenity Cruises réalisé au début de l'été.

 

France-vue-20-JPG

Le nouveau France, avec son design définitif - crédits Le Nouveau France

 

Dans un tout autre registre, c'est le (nouveau) France, qui fait également un pas de plus vers sa mise en construction - et donc en service. Le projet est aussi en passe d'être bouclé, et on parle d'une sortie de chantier en 2015. La silhouette du navire est définitivement dessinée, ses dimensions définies (260 m de long, 30 de large, la taille approximative du MSC Opera) ; le désign intérieur devrait se finaliser dans les prochains mois. Le projet a fait grand bruit à Paris, où il est exposé au public le long de la Seine. Encore une fois, il s'agit d'un paquebot immatriculé en métropole (donc à l'équipage français) et se destinant au marché de l'hexagone - bien que Didier Spade, initiateur de ce projet, ait l'intention de profiter du boom de la croisière chinoise, qui devrait intervenir dans quatre ou cinq ans).

 

France-vue-22-JPG

Vue de la futur terrasse du nouveau France - crédits Le Nouveau France

 

Découvrez ici un reportage sur le nouveau France

 

La croisière française commence donc enfin son développement, même si le retard sur nos voisins européens se fera longtemps remarquer. Serenity et France auront très probablement l'occasion de faire escale dans notre port : peut-être pour embarquer des passagers dans notre terminal historique...

L'avenir nous le dira. Et pour ceux qui n'ont pas l'intention d'attendre la fin d'année, quelques agences de voyages proposent des croisières francophones. Vous pouvez notamment jeter un oeil au site des Voyages Piel, qui organisent cet hiver une croisière exclusive dans les Canaries, avec un naviree réservé à leur clientèle, et un départ francophone à Cherbourg en avril 2012, pour la croisière Titanic sur le Marco Polo.

 

 France-vue-12-JPG

Le France à Venise : une image de rêve, qui pourrait se concrétiser dans quelques années

Crédits Le Nouveau France

 


Site internet de Serenity Cruises

Site internet du nouveau France

Site internet des Voyages PIEL

Mer et Marine

Publié dans Les paquebots

Commenter cet article

moimoi 09/09/2011 15:54



ha enfin des croisières abordables. Découvrir nos côtes, une très bonne idée que je testerai certainement. En plus je connais bien ST Naz!


merci aux concepteurs