Rétrospective : l'année 2008

Publié le par Ships Cherbourg

008.JPG

Le Celebrity Summit à Cherbourg, pour la première escale suivie par le blog

 

2008. Année spéciale pour Cherbourg : alors que le terminal croisières s'apprête à souffler ses quinze mois, le port récolte pour la première fois les fruits des efforts lancés sur l'accueil des paquebots. Après une saison 2007 passable, une trentaine d'escales s'annoncent entre avril et décembre, représentant pas moins de 31 000 passagers - un record inégalé depuis le temps des transatlantiques. Ships in Cherbourg ouvre le 6 avril, quelques jours seulement avant le premier toucher de l'année. Il s'agira du Celebrity Summit, mastodonte de 294 m de long pouvant transporter plus de 2000 passagers. Le navire n'est encore jamais venu dans le Cotentin. c'est d'ailleurs l'une des première fois que Celebrity Cruises fréquente le port. La compagnie filiale de RCCL marquera cinq escales au cours de l'année 2008 ; on voit encore régulièrement ses navires au Quai de France.

 

 013.JPG

Le QM2 en escale le 15 juillet 2008

 

La saison 2008 connaîtra son plus fort moment au beau milieu de l'été, le 15 juillet 2008 : après quatre années d'escales irrégulières, la compagnie Cunard renvoit son géant Queen Mary 2 au Quai de France, et propose un aller/retour de Cherbourg à New York pour sa clientèle francophone. C'est la première fois depuis la fin des années 90 que Cherbourg redevient port de départ transatlantique ; au total, environ 500 passagers transiteront de ou vers Paris. La compagnie britannique apporte de grandes nouvelles pour le port, qui retrouve sa place d'escale privilégiée des navires rouge et blanc. Plusieurs centaines de curieux viennent saluer la Reine de l'Atlantique, et Ships in Cherbourg vit sa première escale d'envergure, et reçoit chaque jour une cinquantaine de curieux à la recherche des infos concernant l'escale.

 

025.JPG

Les Saga Rose et Costa Marina au Quai de France, 1er septembre 2008

 

Un autre évènement s'improvisera à la toute fin des vacances d'été, et offrira des panoramas exceptionnels, pour un public cependant réduit. Le 1er septembre, alors que le vent souffle en baie de Guernesey, deux paquebots s'invitent au Quai de France : cela n'était pas arrivé depuis 2005. Les Saga Rose et Saga Ruby se croiseront en Darse Transatlantique, alors que l'application des périmètres de sécurité n'est pas encore drastique comme aujourd'hui : l'occasion de réaliser des clichés superbes. La première semaine de septembre sera marquée par un record d'escales imprévues : entre les 1er et 8 septembre, quatre escales imprévues se sont ajoutées aux deux annoncées.

 

042.JPG

Les Boudicca, Oscar Wilde et Barfleur

 

La frénésie qui règne au Club Croisières est partagée par le port, qui mise de plus en plus sur le projet développé par Louis Dreyfus Armateurs. L'entreprise familiale est l'un des principaux armements de l'hexagone ; elle souhaite faire de Cherbourg un port d'éclatement pour ses vraquiers géants. A la clé, ce sont plusieurs centaines de milliers de tonnes de charbon, minerai et autre vrac solide qui s'annoncent, alors que le port s'apprête à accueillir des navires géants qui se tiennent depuis bien longtemps à l'écart de nos côtes. La projet engage toute la filiale portuaire, pilotage, remorquage, lamaneurs et dockers, et tombe à pic pour sauver le port d'une léthargie guettante.

 

Il faut dire que le bilan du transmanche est beaucoup moins mirobolant : le trafic continue sa chute lente, amorcée depuis le retrait de P&O en 2004. L'arrivée du Cotentin ne suffira pas à redresser la barre du trafic vers l'Angleterre, et Celtic Link n'est pas parvenue à ouvrir sa liaison vers Portsmouth. Les chiffres tirent la sonnette d'alarme, et il semble plus que temps de trouver des activités alternatives...

 

041.JPG

Cherbourg vu de la passerelle transatlantique : une photo banale et passable,

associée pourtant à de grands souvenirs.

 

Du côté de Ships in Cherbourg, la promotion va bon train, et le site semble avoir définitivement pris son rythme de croisière (environ 50 visiteurs et 130 pages vues par jour). La fin du mois d'octobre est marquée par le tout premier reportage à bord d'un paquebot, précurseur de la vingtaine que propose le blog aujourd'hui. Il s'agit du Black Watch, appartennant au britannique Fred Olsen. En novembre, c'est le premier contact avec les médias : l'émission Grand Angle (JT de France 3) s'intéresse à la passion de l'auteur du blog. En plus du coup de pouce de fréquentation, chaque évènement est l'occasion de nouvelles rencontres, à Cherbourg et bientôt dans toute la Normandie. Le site terminera l'année avec 7000 visiteurs, et presque 30 000 pages vues.

 

Les souvenirs de l'année

 

Ouverture du blog

Escale du Queen Mary 2

Escale des Saga Rose & Costa Marina

Visite du Black Watch

Passage à Grand Angle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article