Rétrospective : l'année 2011

Publié le par Ships Cherbourg

DSCN5234

Les WindSpirit et MSC Opera, août 2011

 

2011, année faste. Avec 32 escales et plus de 48 000 passagers, la saison des paquebots est la plus belle que Cherbourg ait connu depuis très longtemps. Le club croisières met en place un accueil désormais rodé et efficace, très apprécié des différents visiteurs - passagers comme compagnie et équipage. Trois double-escales auront lieu au cours de l'année, en mai, aôut et septembre ; les paquebots se succèdent d'avril à novembre au rythme moyen d'un par semaine. Ils font désormais partie du paysage, mais cela n'empêche pas les visiteurs de se rendre nombreux pour saluer et découvrir les navires à quai.

 

L'été 2011 reste unique dans l'histoire du port de Cherbourg, puisque le MSC Opera y effectura un départ tous les dix jours vers une croisière à destination de la Manche et du Golfe de Gascogne, embarquant au total environ 800 passagers. Le dimanche 14 août sera marqué par l'une des plus belles escales de l'histoire du terminal croisières, avec un Fêtez'escales très apprécié en centre-ville et 2000 passagers ravis de leur passage à Cherbourg. Les greeters s'étoffent et arrivent à un nombre suffisant, des excursions locales se multiplient (Saveurs normandes, panoramique de Cherbourg, jardins, etc). 

 

DSCN5518

L'Hebridean Princess appareille après 48h passées au Quai de France.

Ce navire est le plus petit paquebot a avoir fait escale à Cherbourg

 

Du côté du transmanche, les car-ferries britanniques respirent : le retour du Barfleur a fait son effet, et le nombre de passagers remonte légérement par rapport à 2010 (une première depuis 2004). Le fret vers l'Angleterre reste cependant en chute, et la croissance du trafic irlandais s'annule en attendant un contexte économique meilleur. Le port de commerce reçoit plusieurs escales remarquées : trois chargements de charbon, et trois de sel, tous amenés par des cargos géants dont le passage est très remarqué. Le remorqueur Chambon Sirroco reprend du service régulièrement, et le Terre-Plein des Flamands, avec ses terrils noirs et blancs, semble un peu moins vide.

Les regards se tournent peu à peu vers une nouvelle piste de développement : la France souhaite en effet donner un coup de fouet aux énergies maritimes renouvelables, c'est-à-dire aux éoliennes en mer. Cherbourg souhaite se placer en bonne position pour accueillir un transit maritime des éléments voire, pourquoi pas, une usine ? On en saura plus en 2012.

 

DSCN5428

Panamax en cours d'allégement, pendant l'été 2011

 

Ships in Cherbourg verra son actualité marquée par un important virage : en mars, le blog s'allie avec CherbourgEscale. Les deux sites fonctionneront désormais de pair, ce dernier proposant l'actu du port de commerce et des car-ferries, et Ships in Cherbourg se concentrant sur la croisière. C'est l'occasion pour le blog de développer les reportages. Après l'Eclipse et l'Arion, Ships in Cherbourg vous emmène en croisière sur le Princess Danae, du Havre à Zeebrugge, puis sur le Celebrity Silhouette, pour une croisière réservée aux invités de la compagnie et incluant le baptême du navire. Deux reportages qui feront écho au près des compagnies elles-même et des différents sites français d'amateurs de paquebots.

Le blog finit l'année avec 22 874 visiteurs, soit une légère baisse de fréquentation (amputable au peu d'articles publiés hors saison d'escales de paquebots). A cinq reprises, Ships in Cherbourg est promu sur les ondes de France Bleu Cotentin.

 

Les souvenirs

 

2011 : les perspectives d'une saison pas comme les autres

Rapprochement avec CherbourgEscale

Les escales estivales

Croisière pré-inaugurale du Celebrity Silhouette

Double-escale du 14 août

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article