Une escale sous parapluie Cunard

Publié le par Ships Cherbourg

Bazar-a-partir-de-mai-2012 01952

Le Queen Elizabeth s'apprétant à franchir la Passe de l'Ouest hier matin

 

Fait historique à Cherbourg : les averses régulières de la journée d'hier n'ont pas été combattues à coup de parapluies locaux. Signe du passage d'un Cunarder, le centre-ville a été jallonné toute la journée de parapluies rouges et blancs, que les passagers du Queen Elizabeth ont acheté en masse durant leur croisière - signe, d'ailleurs, que la météo sévissant à Cherbourg n'avait rien à envier à celle des autres ports. Mais malgré les averses, nombreuses et arrivant souvent par surprise, les 2000 passagers du Queen Elizabeth furent très nombreux à descendre en ville, pendant toute la durée de l'escale, profitant ainsi des animations organisées pour la fête de la Musique.  Et si, cette fois, les excursions n'ont pas récolté le succès habituel, cela n'a pas empêché les commerces du centre-ville de profiter pleinement de l'escale. Cinq greeters aidaient à l'accueil des touristes au terminal et en ville, la navette entre le navire et le centre-ville étant assurée par neuf bus, tous pleins en période de pointe (début d'escale et heure de midi).

 

S'il est arrivé sous un ciel bleuté balayé par une superbe lumière, le Queen Elizabeth a finalement appareillé sous les nuages à presque 20 heures, sa manoeuvre étant fortement perturbée par le coup de vent qui balayait le port. Il fut aidé par le remorqueur Calaisien, en particulier pour son évitage, puis mis le cap vers Southampton, où les passagers terminent aujourd'hui la croisière. A Cherbourg, il faudra théoriquement attendre le 13 juillet pour la prochaine escale de paquebot - à moins d'une nouvelle escale imprévue.

 

Bazar-a-partir-de-mai-2012 02532

Le Queen Elizabeth s'éloigne doucement du Quai de France

 

Retrouvez toutes les photos de l'arrivée et du départ sur la page consacrée (voir la rubrique "les dernières photos" à gauche).

Publié dans Les paquebots

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article