Présentation

  • Ships Cherbourg - photos & infos sur le port de Cherbourg
  • : Ships Cherbourg - photos & infos sur le port de Cherbourg
  • : Site d'un passioné au sujet du port de Cherbourg. Infos, et photos des paquebots, ferries, cargos & voiliers
  • Contact

Navigation

-------------------------------------
L'ACTU
 -------------------------------------

 Les paquebots

Les car-ferries

Les voiliers

Les cargos 

 -------------------------------------

Liste des escales de paquebots 

L'agenda

  -------------------------------------

LES REPORTAGES

-------------------------------------
A bord du...

  Adriana

Arion

Astor

Athena

Barfleur

Belem

Black Watch

Celebrity Eclipse 

Celebrity Equinox

Celebrity Silhouette

Costa Magica

Crown Princess 

Danielle Casanova

Diplomat

Empress

Fram

Independence of the Seas

Jewel of the Seas

Kristrina Regina

Le Diamant

MSC Magnifica

MSC Opera

Mont Saint Michel 

NG Explorer

Norman Arrow

Norman Spirit

Norman Voyager

Normandie 

Normandie Express

Ocean Dream

Princess Danae 

Queen Mary 2

Voyager of the Seas

 

Carnet de voyage  

Fin avril 2010 : croisière sur l'Eclipse

+ traversées Ouistreham / Portsmouth

+ journée au Havre

 

Toussaint 2010 : croisière sur l'Arion

de Trieste à Athènes

 

Juillet 2011

croisière pré-inaugurale

et baptême du Celebrity Silhouette

 

Toussaint 2011

de Marseille à Ajaccio sur le D. Casanova

 

Juin 2012

Au fil du Solent

Rencontre des trois Queen à Southampton

 

Juillet 2012

Reunion des sept P&O à Southampton

à l'occasion des 175 ans de la compagnie 

 

L'air du temps au Havre

Sommaire des photos prises depuis le 18 août en Haute Normandie

 

 Divers

 L'histoire du port

Cherbourg-Transatlantique

Le port marchandises : de 1945 à aujourd'hui 

Fred Olsen Cruises Line : la croisière norvégienne "so british"

Saga Rose & Saga Ruby : les faux-jumeaux Cunard

Cunard & Cherbourg

Le nouveau France

Manche îles Express

LD Lines

JST : la voile pour tous

Trois bonnes raisons de faire escale-photos à Cherbourg


   -------------------------------------
LA GALERIE

 -------------------------------------

 

Sommaire-copie-1 

LISTE DES ALBUMS

 

Sommaire-copie-1
LISTE DES NAVIRES EN PHOTO

-------------------------------------
SHIPS IN CHERBOURG
-------------------------------------
Informations à savoir

Partenaires

Les liens

Revue de presse 

--------------------------------------

livre-d or

N'hésitez pas à passer

lire et signer le livre d'or

-------------------------------------- 

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Bienvenue

cp-accueil.jpg

 

Infos au sujet du port de Cherbourg : http://cherbourgescale.over-blog.com/

 

Nouvelle rubrique de Mathieu Burnel (PassengerShips.fr) : http://www.passengerships.fr/la-rubrique-de-mathieu.html

 

CherbourgEscale sur Facebook : http://www.facebook.com/pages/Le-blog-de-Cherbourgescale/107730442606037

Mercredi 30 janvier 3 30 /01 /Jan 07:20

DSCN2587

Le Prinsendam sera également de retour cette année

 

Voici le dernier article de Ships in Cherbourg. Ce sera également le huit-cent-trente-troisième, en environ cinq années d'existence.

 

Vous pourrez retrouver une rubrique rédigée sous ma plume sur CherbourgEscale et PassengerShips.fr d'ici quelques jours ; nous vous la présenterons en temps voulu. Certaines photos seront sans doute également de moi-même, en dépannage.

Je vous fais fi des raisons qui poussent à la fermeture de ce blog ; la plupart sont liées à ma vie professionnelle. J'aurais simplement une remarque à faire, à l'ordre de tous les amoureux du port de Cherbourg.

 

N'oublions pas les passionnés. N'oublions pas que sans la volonté d'une poignée de cherbourgeois, la gare maritime transatlantique aurait été rasée au profit d'un terminal car-ferries - qui aurait été bien vide. N'oublions pas que c'est la mobilisation bénévole des greeters, c'est la disponibilité hors normes des membres du club croisières qui permet à Cherbourg d'être le port qu'il est, et d'offrir la qualité d'accueil en place aujourd'hui.

Alors certes, les grilles sont plus ou moins imposées par la réglementation maritime internationale. Certes, les compagnies de croisière en particulier exigent un périmétre de sécurité ; certes il est difficile de conjuguer exploitation du port et ouverture au public. Mais à Cherbourg, sans public, pas de port.

 

064.jpg

Le QM2 et ses centaines d'amateurs : scène cherbourgeoise

 

Je profite de cet article pour répondre à une question qui m'a été posée il y a quelques années. C'était par un acteur très important pour la vie du port, j'espère qu'il lira cette réponse. La question était "pensez-vous, sincèrement, que les passagers de paquebots ont envie d'être salués, regardés, mitraillés par des centaines de touristes agglutinés au bout d'un quai ?"

 

La réponse est oui. Sans conteste. Oui en tant que professionnel en herbe du monde maritime ; oui en tant qu'ancien accompagnant de groupe de croisiéristes, et oui en tant que passager moi-même. Il n'y a pas pire accueil qu'un port vide et indifférent à la venue de l'escale. C'est la différence entre Cherbourg et n'importe quel autre port : à Cherbourg, toute la ville se mobilise pour accueillir les visiteurs. C'est une énergie unique qui se met en place, et qui fascine les autres ports. Alors s'il vous plait, ne gaspillez pas cette chance, cette énergie unique. Et sachez reconnaitre le travail, même s'il est bénévole et informel.


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 25 janvier 5 25 /01 /Jan 06:53

DSCN7788

Les Empress & Queen Victoria en Darse Transatlantique, 7 mai

 

La saison 2012 ressemblera assez à la précédente, et ce malgré le départ du MSC Opera à La rochelle. Avec 29 escales et 32 806 passagers, Cherbourg a continué à flirter avec l'bojectif des 30 escales fixé lors de la constitution du Club Croisières. L'année a été marquée par de nombreuses escales impromptues, Les paquebots qui se détournent vers Cherbourg sont désormais de toute taille, et même les compagnies britanniques raffinées telles que Cunard confient au port l'organisation d'une escale parfois 24h à l'avance. Les coups de vents à répétition au mois de juin ont amené un très beau navire au Quai de France : il s'agit de l'Azura, navire amiral de P&O Cruises. Cette comagnie britannique est également l'un des piliers historiques de l'épopée des paquebots ; elle n'avait pas fréquenté notre port depuis la fin des années 90. 

 

Une escale se démarque particulièrement cette année : il s'agit de celle, simultanée, des Empress et Queen Victoria. Ce dernier s'est annoncé la veille de l'escale, dans l'après-midi ; Ships in Cherbourg et le Club Croisières vous ont averti rapidement de la venue, si bien qu'une centaine de curieux sont venus saluer les deux paquebots.

 

DSCN7535

Le Rotterdam en Grande Rade, en mai 2012

 

Le port transmanche retrouve quant à lui ses difficultés, la BAI ayant de nouveau retiré du service le Barfleur. Le trafic subit une chute d'environ un tiers sur l'Angleterre, tandis que les chiffres irlandais restent stables. Le port a reçu trois cargaisons de charbon cette année, cependant le trafic de sel s'est suspendu faute de demande. Plus que jamais, les regards sont tournés vers les énergies marines renouvellables, sensées rétablir la santé du bassin cherbourgeois d'ici quelques années. 

Ships in Cherbourg conclut cette dernière année sur une note très similaire à 2011, avec environ 22 000 visiteurs au cours de l'année. Faute de temps, la promotion sera un peu moins intense en seconde partie d'année, malgré trois passages à l'antenne de France Bleu entre avril et juin.

 

Les souvenirs

 

Double escale des Empress & Queen Victoria

Escale des trois Queens à Southampton

Réunion des sept navires de P&O à Southampton

Escale impromptue de l'Azura


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 20 janvier 7 20 /01 /Jan 06:10

DSCN5234

Les WindSpirit et MSC Opera, août 2011

 

2011, année faste. Avec 32 escales et plus de 48 000 passagers, la saison des paquebots est la plus belle que Cherbourg ait connu depuis très longtemps. Le club croisières met en place un accueil désormais rodé et efficace, très apprécié des différents visiteurs - passagers comme compagnie et équipage. Trois double-escales auront lieu au cours de l'année, en mai, aôut et septembre ; les paquebots se succèdent d'avril à novembre au rythme moyen d'un par semaine. Ils font désormais partie du paysage, mais cela n'empêche pas les visiteurs de se rendre nombreux pour saluer et découvrir les navires à quai.

 

L'été 2011 reste unique dans l'histoire du port de Cherbourg, puisque le MSC Opera y effectura un départ tous les dix jours vers une croisière à destination de la Manche et du Golfe de Gascogne, embarquant au total environ 800 passagers. Le dimanche 14 août sera marqué par l'une des plus belles escales de l'histoire du terminal croisières, avec un Fêtez'escales très apprécié en centre-ville et 2000 passagers ravis de leur passage à Cherbourg. Les greeters s'étoffent et arrivent à un nombre suffisant, des excursions locales se multiplient (Saveurs normandes, panoramique de Cherbourg, jardins, etc). 

 

DSCN5518

L'Hebridean Princess appareille après 48h passées au Quai de France.

Ce navire est le plus petit paquebot a avoir fait escale à Cherbourg

 

Du côté du transmanche, les car-ferries britanniques respirent : le retour du Barfleur a fait son effet, et le nombre de passagers remonte légérement par rapport à 2010 (une première depuis 2004). Le fret vers l'Angleterre reste cependant en chute, et la croissance du trafic irlandais s'annule en attendant un contexte économique meilleur. Le port de commerce reçoit plusieurs escales remarquées : trois chargements de charbon, et trois de sel, tous amenés par des cargos géants dont le passage est très remarqué. Le remorqueur Chambon Sirroco reprend du service régulièrement, et le Terre-Plein des Flamands, avec ses terrils noirs et blancs, semble un peu moins vide.

Les regards se tournent peu à peu vers une nouvelle piste de développement : la France souhaite en effet donner un coup de fouet aux énergies maritimes renouvelables, c'est-à-dire aux éoliennes en mer. Cherbourg souhaite se placer en bonne position pour accueillir un transit maritime des éléments voire, pourquoi pas, une usine ? On en saura plus en 2012.

 

DSCN5428

Panamax en cours d'allégement, pendant l'été 2011

 

Ships in Cherbourg verra son actualité marquée par un important virage : en mars, le blog s'allie avec CherbourgEscale. Les deux sites fonctionneront désormais de pair, ce dernier proposant l'actu du port de commerce et des car-ferries, et Ships in Cherbourg se concentrant sur la croisière. C'est l'occasion pour le blog de développer les reportages. Après l'Eclipse et l'Arion, Ships in Cherbourg vous emmène en croisière sur le Princess Danae, du Havre à Zeebrugge, puis sur le Celebrity Silhouette, pour une croisière réservée aux invités de la compagnie et incluant le baptême du navire. Deux reportages qui feront écho au près des compagnies elles-même et des différents sites français d'amateurs de paquebots.

Le blog finit l'année avec 22 874 visiteurs, soit une légère baisse de fréquentation (amputable au peu d'articles publiés hors saison d'escales de paquebots). A cinq reprises, Ships in Cherbourg est promu sur les ondes de France Bleu Cotentin.

 

Les souvenirs

 

2011 : les perspectives d'une saison pas comme les autres

Rapprochement avec CherbourgEscale

Les escales estivales

Croisière pré-inaugurale du Celebrity Silhouette

Double-escale du 14 août


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 15 janvier 2 15 /01 /Jan 06:04

078 - départ du Vision of the Seas, 23 mai

Le Vision of the Seas appareillant de Cherbourg, mai 2010

 

L'année 2010 marque un très léger creux en ce qui concerne les escales de paquebots. Le niveau de 2008 est retrouvé, avec une vingtaine d'escales et un peu plus de 30 000 passagers. La saison est ouverte par la très belle escale du MSC Magnifica : la compagnie italienne n'est pas venue à Cherbourg depuis 2007 ; pourtant, elle envoie son navire amiral alors qu'il sort à peine des chantiers de St Nazaire. L'escale sera l'occasion de dévoiler un avant-gout de la folle saison 2011, puisque l'agence française profite du déjeuner à bord pour annoncer neuf départs au cours de l'été 2011, à bord du MSC Opera - nous en reparlerons la semaine prochaine. La saison se poursuivra avec les navires habituels ; on retrouvera notamment le vision of the Seas, qui fut l'un des premiers paquebots de Royal Carribean à fréquenter le port, à la fin des années 90. 

L'année 2010 est une année charnière pour le Club Croisières, qui est intégré à l'office du tourisme de Cherbourg. Plusieurs mesures supplémentaires vont être mises en place pour améliorer l'accueil des passagers : c'est les premières éditions de Fêtez'escales, et les premières interventions des greeters (escale du Queen Victoria en juillet).

 

078 - escale inaugurale du Disney Magic, 31 juillet

Le Disney Magic au Quai de France

 

L'été sera marqué par une escale retentissante : le Disney Magic pointe en effet le bout de son étrave dans le Cotentin. Hormis Nice, le paquebot de Disney n'a jamais fréquenté les ports de France, et demeure très mal connu du grand public. L'escale est une nouvelle fois décrite sous toutes ses coutures sur Ships in Cherbourg, et relayée sur Mer & Marine : cette fois, vous serez près de 700 à suivre l'actu de l'escale en ligne. La saison se terminera sur une dernière escale de grande envergure : Cunard a en effet décidé de faire à Cherbourg le premier toucher français du Queen Elizabeth, paquebot flambant neuf remplaçant le QE2. L'escale a lieu à la fin du mois de nomVembre, mais même la neige ne découragera pas les centaines de curieux venus découvrir ce nouveau cunarder. Ships in Cherbourg enregistre pour l'occasion un nouveau record de fréquentation (3000 visiteurs en novembre, dont 500 pour les 29 et 30 nov).

 

DSCF5106-border

Appareillage du Queen Elizabeth le 30 novembre 2010

 

Le port de Commerce, quant à lui, voit beaucoup plus gris. Les clients du terminal vrac n'ont pas attendu la fin des démarches administratives, et le charbon attendu s'est dispatché dans d'autres ports européens. Quelques pettis trafics voient cependant le jour, notamment une ligne de conteneurs vers les îles anglo-normandes et Southampton, et un (unique) panamax viendra décharger presque 30 000 tonnes de charbon. Le développement du terminal offshore est remis à des jours meilleurs, et les infrastructures (grues et barges) cédées. 

Le transmanche subit cette année son plus gros coup de mou depuis 2004, avec un tiers de passagers et un quart de fret en moins vers l'Angleterre - tandis que l'Irlande se stabilise. Pour la première fois dans l'histoire du port, les poids lourds vers l'Irlande sont plus nombreux que ceux vers l'Angleterre. Seule consolation : suite à la mobilisation des villes de Cherbourg et Poole, le Barfleur sera de retour dès l'année prochaine.

 

044 - les barges du terminal charbonnier sont à Cherbourg, 23 juillet

Les barges destinées au terminal offshore, en attente au Quai de Normandie

 

Ships in Cherbourg connait son année la plus dense, également la dernière pendant laquelle l'auteur réside à proximité du port - ce qui modifie sensiblement la tenue du site. Le blog sera promu à sept reprises à la radio (France Bleu Cotentin) ; la mise en place des greeters sera en outre l'occasion d'un passage dans la presse locale et de nouveau au JT de France 3. Les visiteurs passent la barre des 25 000 en un an (moyenne de 70 / jour). L'année est également marquée par les deux premiers grands reportages de Ships in Cherbourg, qui vous permettent de vivre deux croisières (baptême du Celebrity Eclipse et une semaine entre Mer Adriatique et Mer Egee).

 

Les souvenirs

 

Escale inaugurale du MSC Magnifica

Croisière et baptême du Celebrity Eclipse

Première édition de Fêtez'escale

Escale du Disney Magic

Escale du Queen Elizabeth


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés